Depuis déjà quelques années, le secteur de l’immobilier connaît une véritable transition numérique modifiant son fonctionnement. Le point fort de cette transformation ? La dématérialisation et les solutions de signature électronique !

La dématérialisation au cœur de l’immobilier

Comme bon nombre de secteurs, le domaine immobilier, soutenu par la loi ALUR, a adopté la dématérialisation pour assurer la gestion de l’ensemble de ses documents de manière simplifiée. Ce secteur demande une gestion administrative importante et la dématérialisation apparaît comme la solution adéquate pour un traitement amélioré et simplifié des processus métiers.

Parmi les solutions les plus plébiscitées, la signature électronique est l’une des plus bénéfiques pour le secteur immobilier. En effet, dans un monde de plus en plus mobile, il est nécessaire pour cette activité de faire de la signature digitale un atout majeur.

A l’heure actuelle, un grand nombre d’agences immobilières et de notaires ont sauté le pas et sont passés à la signature électronique. Encadrée juridiquement depuis la Loi du 13 mars 2000, celle-ci est considérée comme aussi fiable qu’une signature papier. De plus, elle permet de contrôler le parcours d’un document et ainsi assurer son archivage. De quoi séduire fortement les acteurs du domaine immobilier.

La signature digitale pour l’immobilier apparaît également comme un réel lien de confiance lors des échanges numériques, ce qui rassure les agences immobilières et notaires. Une fois la signature apposée, les documents sont verrouillés, protégés et impossible à modifier, visant à prévenir toute fraude et toute falsification.

Quels sont les avantages de la signature électronique pour l’immobilier ?

La signature électronique offre de nombreux atouts au secteur immobilier. Elle permet dans un premier temps d’améliorer les méthodes de travail des différents acteurs tout en apportant une nouvelle expérience aux clients. De plus, la quantité de papier est considérablement réduite au quotidien. Cela permet notamment de réaliser des économies mais également de maîtriser son impact écologique.

La signature électronique apparaît également comme un bon moyen de communiquer avec les clients et offre une meilleure mobilité. Le tout étant informatisé, les acteurs de l’immobilier peuvent consulter quand ils le souhaitent l’ensemble de leurs documents, plus besoin de se cantonner à son bureau !

Aujourd’hui, 90% des bailleurs perçoivent la transformation digitale de l’immobilier comme un réel levier de productivité et d’économie. La moitié d’entre eux a déjà équipé ses collaborateurs sur le terrain, un bon moyen de gagner du temps et d’améliorer la relation avec les locataires

Inscrivez-vous à la newsletter